La Vienne Rurale 29 mars 2019 à 08h00 | Par Gérard Seguin Elisabeth Hersand

« 4 années de grande satisfaction» à la présidence du Département

Quatre ans après son élection à la présidence du Conseil départemental, Bruno Belin dresse un bilan de ses actions et évoque l'avenir.L'élu du nord Vienne était il y a quelques jours l'invité de la rédaction, et a répondu aux questions des journalistes sur l'agriculture, les compétences du Conseil départemental, la vie politique et les équipements du territoire. Lire nos deux pages consacrées à cette interview dans le journal de vendredi 29 mars

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Une nouvelle équipe est aux manettes de la Chambre d'agriculture. Avez-vous rencontré le nouveau président ?
Oui, j'ai eu l'occasion de rencontrer Philippe Tabarin, il me semble déterminé à oeuvrer pour le bon fonctionnement de la Chambre d'agriculture et pour l'agriculture départementale dans son ensemble. Il est visiblement très épaulé par Jean-René Gouron, qui a l'expérience, et je sens une volonté de construire, d'accompagner les projets des agriculteurs. Nous respectons le choix fait par la profession agricole et notre envie de travailler avec ses représentants est intacte. Je profite de l'occasion qui m'est donnée pour saluer l'engagement de l'ancien président, Dominique Marchand. C'est quelqu'un que je connais bien (N.D.L.R. : ils sont voisins) et je sais tout le travail qu'il a mené avec conviction, son engagement et son courage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui