La Vienne Rurale 26 mars 2021 a 19h00 | Par Guillaume de Werbier

De nouvelles règles de revalorisation salariale

A partir du 1er avril prochain, pour la première fois, une convention collective nationale agricole s’impose à tous les employeurs agricoles. Elle a été signée en septembre dernier par les syndicats professionnels.Sa nouvelle grille de classification va permettre de valoriser tous les emplois de la production agricole et des Cuma. Explications avec Nathalie Bonduel, directrice du service Employeurs à Cerfrance Poitou-Charentes, et chargée de mission au conseil national du centre de gestion.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Qu’est que la nouvelle convention collective nationale agricole va changer ?Elle est le résultat d’une réflexion de fond que les syndicats professionnels ont souhaité réaliser. Nous avions historiquement 140 conventions collectives locales. La classification des emplois était départementale. En Charente-Maritime, on parlait de coefficient, en Charente, on parlait de catégorie, en Vienne il y avait encore un autre nom… On a maintenant une homogénéité pour l’ensemble des salariés de la production agricole, des Cuma, et des salariés de l’arboriculture. Le volet le plus important, c’est la classification des emplois en lien avec les compétences à acquérir sur un poste de travail.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,