La Vienne Rurale 08 février 2020 à 12h00 | Par Elisabeth Hersand

Et si l’eau passait des toilettes à la fourchette?

Alors que l’accès à l’eau est de plus en plus compliqué, réutiliser les eaux usées peut faire partie des pistes pour les irrigants. Une solution qui doit se construire avec d’autres opérateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

1000 hectares. C’est la surface de terres irriguées avec des eaus usées, en France. C’est donc peu, mais les sécheresses successives incitent de plus en plus d’agriculteurs, mais aussi de collectivités ou entreprises à se pencher sur cette solution. Car pour mettre en place un tel système, il faut bien sûr que l’eau usée ait une utilité toute l’année, et pas uniquement durant la période estivale. « C’est toujours un projet de territoire » explique Nicolas Condom.  Cet ingénieur travaille depuis 25 ans dans le domaine industriel, notamment sur la réutilisation des eaux non conventionnelles et sur la gestion des eaux et des sols salés, et est reconnu au niveau international.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui