La Vienne Rurale 02 juillet 2021 a 08h00 | Par Guillaume de Werbier

Hérolles : le marché au cadran veut voir plus grand

La SAS Marché au cadran des Hérolles tenait son assemblée générale vendredi dernier. L’équipement, construit il y a maintenant 6 ans à Coulonges, voit le nombre d’animaux se présentant sur son ring, toujours en augmentation. Un projet d’agrandissement est en gestation, expliquent Jean-Marc Guillot, éleveur de Limousines aux Hérolles et le président de la SAS, et Romain Deshais, éleveur de moutons Texel à Liglet, et membre du conseil d’administration.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Quelles conséquences a eu la crise sanitaire de la Covid sur l’activité du marché au cadran des Hérolles ?Elle n’a pas eu d’impact direct sur le fonctionnement du marché. Les éleveurs ont toujours besoin de vendre des animaux. Au plus fort de la crise, et du respect des gestes barrière à suivre, seule l’organisation avait changé : les producteurs apportaient leurs animaux et repartaient aussitôt. On a seulement fermé le lundi qui a suivi l’annonce du premier confinement mi-mars 2020, car on ne savait pas à quelles règles on allait être soumis. Ça nous a permis d’avoir une semaine pour nous organiser. Au départ, on n’a eu le droit d’accueillir personne dans les gradins, puis seuls les vendeurs et les acheteurs ont pu y aller. Nous n’avons pas eu de public jusqu’à mi-juin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,