La Vienne Rurale 21 mars 2021 a 12h00 | Par Marine Nauleau

Infirmiers libéraux: ces oubliés de la vaccination

Le collectif Infirmièr(e) Diplômé(e) d’Etat Libéral(e) 86 (Idel) a été créé en février 2020. Si la crise sanitaire a renforcé le besoin des infirmiers libéraux de se fédérer, elle n’aura pas contribué à faire reconnaître leur savoir-faire. C’est le sentiment de ces professionnels, à l’heure où ils ne font pas partie des acteurs qui peuvent vacciner contre la Covid-19 sans prescription médicale. Entretien avec François Xavier Roussel, président du collectif et Séverine Boone, secrétaire de l’association.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Marine Nauleau

Comment est né le collectif Idel 86?François-Xavier Roussel : En novembre 2019, tous les infirmiers libéraux de la Vienne ont reçu, chacun dans leur cabinet, les nouvelles conventions pour l’hospitalisation à domicile (HAD) qui se négocient avec le CHU. La négociation devait débuter, et nous savions que nous aurions quelques difficultés à nous faire entendre individuellement. En février 2020, nous avons officiellement créé le collectif Idel 86 pour Infirmièr(e) Diplômé(e) d’Etat Libéral(e), sous le statut d’association rassemblant, dans un premier temps, 115 infirmiers libéraux dans tout le département. Aujourd’hui, nous comptons 170 adhérents sur les quelque 350 infirmiers libéraux dans la Vienne, et notre groupe facebook par 400 professionnels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,