La Vienne Rurale 10 janvier 2020 à 19h00 | Par Elisabeth Hersand

L'agribashing dans la Vienne sous l'oeil d'un observatoire

Mardi dernier, la Préfète de la Vienne a réuni ses services, mais aussi la chambre d'agriculture et les syndicats agricoles, pour l'installation de l'observatoire départemental de l'agribashing. Un dispositif qui se met en place dans tout l'hexagone.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Police, gendarmerie, DDT, DDPP, procureur, chambre d'agriculture, Fnsea, Coordination Rurale et Jeunes Agriculteurs sont les composants de l'observatoire départemental de l'agribashing.
En 2018, ce dispositif a été testé dans 6 départements français, avant d'être généralisé depuis décembre. Dans la Vienne, la Préfète a réuni tous ces acteurs mardi dernier. L'occasion pour les services de l'ordre de donner le nombre de plaintes déposées par des agriculteurs: 126 en 2019 et 142 en 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui