La Vienne Rurale 18 janvier 2020 à 12h00 | Par Elisabeth Hersand

L’innovation agricole à l’honneur

Un bilan mitigé, avec des différences très importantes au sein de la région.C’est ce que retient Dominique Graciet de l’agriculture de 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

«En viticulture notamment, les stocks sont très importants dans le Bordelais qui a du souci à vendre, alors que le cognac n’a pas de problème». Pour la filière bovin viande, les sécheresses répétées ont abouti à des décapitalisation plus importantes, notamment dans le Limousin. «Dans la filière lait, on constate un mieux, mais il manque encore près de 20€ la tonne pour que le prix soit correct» explique le président de la chambre régionale d’agriculture. Pour les grandes cultures, les effets des bons rendements ont été effacés par des prix plutôt bas, et des conditions d’export difficiles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui