La Vienne Rurale 20 décembre 2019 à 08h00 | Par Marine Nauleau

La préfecture de la Vienne sous la pression de l’eau

L’Association des irrigants de la Vienne avait mobilisé la profession autour d’une cause commune : la gestion de l’eau. Dans un manifeste remis à la préfète, ils demandent une véritable concertation entre tous les usagers de l’eau. La préfète demande des propositions à court, moyen et long terme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marine Nauleau

Le dialogue, s’il n’est pas complètement rompu, semble bien difficile entre la préfète, Isabelle Dilhac et les agriculteurs. C’est une manifestation intersyndicale qui se tenait mardi dernier devant la Préfecture à l’appel de l’Association Des Irrigants de la Vienne (Adiv) rejoints par la Chambre d’agriculture et les syndicats FNSEA, JA et Coordination Rurale de la Vienne. « C’est peut-être la seule satisfaction de la journée. Avoir réussi à réunir syndicats et filière» a lancé Hervé Jacquelin, président de l’Adiv. La Confédération paysanne n’avait en revanche pas répondu à l’appel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,