La Vienne Rurale 11 décembre 2020 � 08h00 | Par Elisabeth Hersand

La vente à emporter, pour espérer tenir jusqu’à fin janvier

Qu’ils soient à Civray, Saint-Gervais-les-Trois Clochers ou Vouillé, les restaurateurs de la Vienne misent presque tous sur la vente à emporter.Si la formule ne leur permet évidemment pas de retrouver leur chiffre d’affaires habituel, elle les aide tout de même à conserver un lien avec leur clientèle, mais aussi de garder le moral.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Le peu qu’on gagne, c’est toujours ça de pris ! » lance Éric Durand. Gérant de l’Assiette Gourmande, à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers, depuis près de 21 ans, le restaurateur connaît comme tous ses confrères une année 2020 bien difficile. Après des soucis de santé qui l’avaient amené à fermer son établissement, la crise sanitaire est arrivée. « Je suis sorti de l’hôpital le 10 mars, et le confinement est arrivé quelques jours après » se souvient-il. Lui qui propose régulièrement des pizzas à emporter avait pu en vendre dès le mois de mai. « Mais lorsqu’on a rouvert, en juin, c’était beaucoup plus mou que d’habitude ». Les salariés et ouvriers qui fréquentent habituellement son restaurant le midi avaient certainement pris d’autres habitudes, et profitaient du beau temps pour déjeuner à l’extérieur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous