La Vienne Rurale 10 septembre 2017 a 12h00 | Par Estelle Bescon

Un « Petit paysan » au cinéma

Pour son premier long-métrage, Hubert Charuel se plonge avec brio dans la réalité d’un éleveur laitier. Valois de diamant à Angoulême, « Petit paysan » même réalisme et fantastique.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Estelle Bescon

"Petit paysan » sort grand vainqueur du Festival du film francophone d’Angoulême (FFA). Avec trois Valois – meilleur film, meilleur acteur pour Swann Arlaud et meilleure musique pour Myd – le premier long-métrage d’Hubert Charuel, fils d’éleveurs laitiers de Haute-Marne, a conquis le jury présidé par John Malkovitch et le public angoumoisin. Il y a quelque mois, il avait déjà charmé la profession puisqu’il était sélectionné à la Semaine de la critique à Cannes. « Jusqu’ici tout va bien. On verra la suite mais c’est déjà énorme. Ce sont des choses inespérées et qui donnent confiance en ce que l’on fait et pour la suite », témoigne le réalisateur avant de savoir qu’il sera autant récompensé au FFA. « Petit paysan », c’est avant tout une histoire de famille.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous