La Vienne Rurale 26 mars 2021 a 08h00 | Par Elisabeth Hersand

Une santé qui a du mal à rimer avec ruralité

Même si la densité médicale de la Vienne est supérieure à la moyenne nationale, l’accès aux soins est loin d’être simple dès qu’on se retrouve en milieu rural.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Une école, une épicerie, une Poste, un bar, un restaurant, une boulangerie, un garagiste, une pharmarcie et une coiffeuse. Dans le bourg d’Adriers, il y a tout ce qu’il faut pour les 724 habitants. Mais dans quelques semaines, il n’y aura plus qu’un médecin dans le pôle de santé. Marie-France Mousset-Clavaud prendra en effet sa retraite à la fin du mois de mars. « On cherche depuis 2019 un successeur au médecin » explique Philippe Rose.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,